perceptible.frpercevoir - comprendre - agir

Comprendre les chiffres financiers de l'entreprise

Chiffre d'Affaires à l’extérieur, Production à l'intérieur

Les notions de Chiffre d'Affaires, Production, Ventes ou Facturation sont utilisées comme quasi synonymes par beaucoup.

Le Chiffre d'Affaires quantifie l'aptitude globale de l'organisation à vendre et à livrer. Sans distinction entre une sortie du stock de l'an dernier ou d'une fabrication à la demande. C'est un bon indicateur de la capacité commerciale globale de l'entreprise vue comme une boite noire, de sa présence sur les différents marchés.

Mais si on essaye de comprendre ce qui s'y passe ou l'origine de sa rentabilité il faut ouvrir la boite et utiliser l'indicateur le plus commensurable avec les charges de l'entreprise (frais de personnel, achat de matières premières, ...):

La Production:

tout ce qui a été produit par l'entreprise, avec son personnel, ses outils,
sans considération de vente, facturation ou variation de stock.

La Production est la grandeur qui porte le mieux la signification de l'activité de l'entreprise et ses rouages.

Le BON indicateur est COMPARABLE

Prenons une entreprise au hasard et deux de ses plus importantes grandeurs financières:

Soldes Intermédiaires de Gestion

La Production augmente de 60% pendant que le Résultat lui fait +92% tout va bien! Les plus téméraires, qui sont souvent les moins forts en calcul, osent parfois même:

On a gagné 32 points de productivité !!...

En êtes vous si sûr ?

Les indicateurs utiles, ceux qui éclairent la machine et son fonctionnement, partagent une caractéristique:

COMPARABLE DANS L'ESPACE ET DANS LE TEMPS

  • L'espace: entre magasins, clients, entre filiales, procédés de commercialisation, ou avec les concurrents, ...

  • Le temps: se comparer à soi même, au trimestre précédent, à l'an dernier ou au plan de l'année prochaine.

C'est plus facile quand l'indicateur est sans dimension: un pourcentage, un ratio ou si la dimension est à hauteur d'homme indépendante du volume: k€ par personne, par m2, ...

PAS COMPARABLEMIEUX
CA (k€)CA/Personne
Besoin de TrésorerieBesoin de Trésorerie en j de CA
Valeur AjoutéeValeur Ajoutée/Production
Résultat netRentabilité nette
Dette FinancièreDette/Capital Économique

La question intéressante pour comprendre la machine est: quelle PROPORTION de Production est transformée en Résultat ? C'est un ratio comparable.

Soldes Intermédiaires de Gestion

La proportion AUGMENTE de 2 points (c'est là que l'erreur d'appréciation 32% fait sourire).

Mais la question suivante est d'où vient cette augmentation: POURQUOI ?

Le BON indicateur explique ses variations

Il faut ouvrir la boite qui transforme Production en Résultat pour faire apparaitre deux des étapes fondamentales qui s'y trouvent:

  • La création de la Valeur Ajoutée: ce qui reste après avoir acheté ce dont elle a besoin pour sa Production.
  • Son utilisation pour rémunérer les moyens de production (personnel, entretien de l'outillage, provisions pour risques)
Soldes Intermédiaires de Gestion

Et ce qui reste c'est le Résultat (positif ... ou négatif).

Mais où se trouve la performance ? Où se trouve l'augmentation des 2 points ?

Introuvable dans les chiffres en €. La réponse se trouve dans les indicateurs exprimés en pourcentage:

Soldes Intermédiaires de Gestion

La part des Achats dans la Production a baissé de 50% à 25%. Et dans le même intervalle la rémunération des moyens est passée de 80% de la Valeur Ajoutée à 84%.

Les 2% proviennent de la combinaison de ces deux mouvements: 75% x 16% = 12%.

L'entreprise utilise en proportion plus de moyens ou des moyens plus chers (outillage, personnel spécialisés, ...) pour faire des prestations ou des produits qui en valeur font moins appel à des achats (augmentation des prix, changement de technologies, nouvelle gamme de produit, ...).

Est il possible d'en savoir plus ?